Ferme d’ours

FERME d’ours en Roumanie!

Voulons nous les ours en prison? Où en liberté? Où est la place du ce «monument de la nature»?

Une famille entière d’ours (deux adultes et cinq oursons) sont en captivité dans des conditions difficiles à imaginer.

Dans une cage à étages d’environ 40 mètres carrés, un homme d’ Arad, Petru Cilan, a sa propre «ferme» d’ours.

L'homme se vante  d’offrir aux ours des conditions exceptionnelles et qu’il les aime tous énormément.

Un amour égoïste, nous disons (si c’est de l’amour), parce que s'il nourrissait un tel sentiment pour eux les ours, il voudrait le meilleur pour eux. Mais le bonheur  pour un animal sauvage signifie  liberté, forêt,  sentir l'herbe sous les pattes et pouvoir se promener tranquillement sur des dizaines d'hectares de forêt.

Aidez-nous à l'empêcher d’offrir à d’autres ours « des conditions exceptionnelles » dans des cages de béton, entouré de barreaux rouillés.

Leur place est parmi les arbres, non derrière les barreaux!

Il est interdit par la loi numéro 13 du 11.03.1993, qui a ratifié la Convention de Berne du 19.09.1979: «toutes formes de capture intentionnelle, de détention, de tuerie délibéréeou de vente de ces animaux vivants ou morts... des espèces de faune sauvage énumérées dans l'annexe II», à laquelle appartient aussi l'ours, considéré aussi comme un «monument de la nature»..

Aidez-nous à les aider! Faites des plaintes  aux institutions habilitées et faites connaître  l’histoire des ours sur tous les réseaux sociaux! Rejoignez-nous pour sauver ces âmes!

Voir ci-dessous les conditions dans lesquelles ils vivent: parmi les barreaux en fer et le béton rendus brûlant par le soleil en été et glacés en hiver.

Histoire

En 1992, l’Aradéen a acheté deux ours – femelle et mâle - d'un Zoo. «Je les ai sauvé pour  ne pas mourir de faim», dit-il fièrement en se frappant la poitrine, maintenant, après 20 ans de la fondation de la seule ferme d’ours en Europe-100% illégale.   Dans son amour infini, il les a  enfermé  dans une baraque rouillée, de 40 mètres carrés, dans sa ferme, en limite du village Fântânele (à 10 kilomètres d’ Arad).

Il les  a vendus sur Internet

Sa motivation de detenir les ours semble généreuse et désintéressé.

En 2009 sont apparus les premiers doutes en ce qui concerne ses bonnes intentions. Une annonce dans un journal d’Arad a attiré l'attention de tous le monde.  «Vends des oursons des Carpates, âgé de 3 mois, de sexe masculin,  quatrième génération  en captivité, tenus et soignés dans la maison, dans des conditions exceptionnelles.  Ils sont très aimables et  joueurs, tout dépend de ceux  qui les soignent et les nourrissent. Téléphonez après 20 :30.» Il y a des gens qui soutiennent qu’à ce numéro de téléphone répondait la femme même du propriétaire illégal.

Le premier propriétaire de l'ours poursuivi

Au long des années, depuis qu’elle a apprit l’existence de ces ours maltraités, AMP essaye de faire fermer cette ferme et de sauver les ours.   Après des dizaines de plaintes aux autorités locales et nationales, notre dernier espoir était la justice.

Le tribunal d’Arad a approuvé en 2014 le début des poursuites pénales contre cet homme - une première pour la justice roumaine: le premier citoyen roumain poursuivi au pénal pour la possession illégale d’ours.

En 2015, après un an d'attente, les procureurs ont arrêté les poursuites pénales à cause des modifications du Code Pénal. Maintenant, la détention illégale d’ animaux sauvages n’est plus une infraction.

L’Ordre ANSVSA 31/2008 pour l’approbation des Normes méthodologiques d'application de la Loi numéro 205/2004 concernant la protection des animaux, chapitre. IV, art. 12, pt. 3, dit:  «Dans le cas où l'animal sauvage ne peut pas être retourné dans son milieu, il sera confié  à des réserves spécialisées, en collaboration avec les organisations de protection des animaux».

Cela ne s’est pas produit encore, et nos espoirs, de pouvoirs offrir un jour une vie meilleure, plus près de la normalité, à ces aux ours tenus derrière les barreaux rouilléssur le béton, s’amenuisent d’un jour à l’autre. Ils ont été condamnés à la prison sans être coupables!

AIDEZ-NOUS À LES SAUVER! ILS MERITENT UNE VIE MEILLEURE!!!